LES NOUVELLES



En route vers le championnat canadien : Lexson Mathieu

Crédit photo : Pierre Lavoie
 
Lexson Mathieu est un jeune boxeur qui a su s’illustrer au cours des dernières années sur la scène nationale et internationale. Le puissant cogneur de Limoilou est un espoir pour les Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.
 
15 mars 2017
Par : François Pratte
 
Ancien karatéka et joueur de football, c’est à onze ans que Lexson Mathieu a fait son premier entraînement de boxe. Il a débuté au club de boxe Empire Académie et depuis il s’y entraîne à tous les jours avec un but en tête, participer aux Jeux olympiques. «Dès son entrée au gymnase j’ai vu qu’il savait se battre puisqu’il avait fait des arts martiaux. J’ai aussi remarqué qu’il était ambidextre. J’ai tout de suite perçu son talent et j’ai décidé de développer sa boxe des deux côtés», dit son entraîneur François Duguay. Maintenant âgé de 17 ans, Lexson compte plus de 40 combats et deux titres de champion canadien à sa fiche. Il désire d’ailleurs maintenir sa position de numéro un au Canada du 24 au 30 avril prochain.
 

En effet, Lexson a mérité sa place pour le prestigieux tournoi du mois d’avril en vainquant Shemar Calixte du club de boxe de l’Est en finale du dernier Défi des Champions. «Je suis satisfait de ma performance lors de ce tournoi. Je n’ai pas écouté la foule qui désire toujours voir des knockouts. Je suis resté calme et concentré. J’ai boxé intelligemment sans me faire trop toucher», raconte Lexson. Avant chacun de ses combats, le boxeur de 81 kg a une habitude qui l’aide à se détendre, il mâche de la gomme! Effectivement, Mathieu dit que le fait de n’avoir rien à mastiquer avant son combat peut avoir une incidence sur sa capacité à gérer son stress et que cela peut affecter ses performances. Une fois bien concentré, ce jeune homme rempli de talent parvient à impressionner les partisans à l’aide de coups puissants, rapides et précis. D’ailleurs, c’est son calme et sa maturité dans le ring qui lui ont permis de remporter la compétition dont il est le plus fier l’année dernière : le championnat continental junior au Costa Rica. Ce premier titre international l’a classé parmi les favoris de sa catégorie en vue du championnat du monde.

Des objectifs plus que réalisables

Lexson Mathieu en est maintenant à sa dernière année avant de faire son entrée dans les rangs élites. Bien sûr, il possède des plans à court terme tel que remporter les combats qu’il effectuera à la suite de son camp d’entraînement en Tunisie du 16 au 23 mars. Par contre, il préfère avoir une vision à plus long terme. Il désire gagner le titre national dès son entrée chez les seniors et tout de suite faire circuler son nom. «Pour moi, c’est important de gagner le championnat canadien cette année en tant que junior, mais je suis conscient que le plus important est de faire ma place en partant l’année prochaine. On travaille en conséquence !» dit Mathieu.

Un feu qui est loin de s’éteindre

D’ailleurs, Lexson n’est pas seulement boxeur. Il travaille à temps partiel, termine ses études secondaires et entrevoit aussi une carrière comme pompier. Il semble donc très important, chez ce jeune boxeur prometteur, d’avoir des objectifs tant dans sa carrière en tant que sportif qu’au niveau professionnel. Avec autant d’ardeur à l’entraînement et en respectant les précieux conseils de son mentor Éric Martel et de son entraîneur François Duguay, il est légitime de croire que Lexson Mathieu parviendra, dans un futur rapproché, à faire de ses rêves une réalité.
 
 
                                                                                                     Crédit photo : Serge Ntetu