LES NOUVELLES



En route vers le championnat canadien : Kim Clavel


10 FÉVRIER 2017

En route vers le championnat canadien : Kim Clavel

Par François Pratte

Boxeuse à temps partiel et infirmière auxiliaire à temps plein, Kim Clavel est une athlète de 26 ans bien connue dans le domaine de la boxe au Québec. Elle a été rencontrée en marge du Défi des Champions 2017 organisé par l’Académie de boxe Parc-X du 3 au 5 février dernier.
 
La force de caractère
Kim Clavel est une sportive dans l’âme. C’est à huit ans qu’elle a débuté les sports de combats en Taekwon-Do. Quatre années ont passé avant que la joliettaine mette les pieds pour la première fois dans un club de boxe de la région. Kim a donc débuté les cours de mise en forme par la boxe à l’âge de 15 ans. Après seulement trois cours, l’adolescente s’est précipitée vers son entraîneur et lui a demandé si elle pouvait faire de la compétition. Surpris et douteux face à cette proposition, ce dernier accepta et huit mois plus tard la petite Kim montait pour la première fois dans l’arène. Cette première expérience entre les câbles ne s’est pas déroulée de la façon dont elle et son équipe le désiraient ; une défaite par décision! Compétitive, elle a refusé de courber l’échine et a remporté ses quatre combats suivants sans laisser place à la décision des juges. Une belle carrière était sur le point de débuter pour celle que l’on surnomme «KK».
 

Des titres plus grands que nature
Suite à ses premières expériences comme pugiliste, Kim Clavel a remporté de nombreuses compétitions telles que les Gants Dorés, la Coupe du Québec, le Défi des Champions et les championnats canadiens. Toutes ses victoires lui ont permises de se frayer un chemin jusqu’au championnat du monde de boxe olympique de 2012 en Chine et de 2016 au Kazakhstan. Ces deux compétitions sont celles pour lesquelles elle éprouve le plus de fierté ayant respectivement terminée au 5e et au 7e rang mondial. La quintuple championne canadienne a de plus obtenue une médaille de bronze au championnat continental au Venezuela en 2013. Outre ces grands honneurs, celle qui est dirigée par Danielle Bouchard, vit une vie relativement simple et doit concilier un emploi à temps plein avec ses nombreuses heures d’entraînement.

 
Un mode de vie chargé
 
Plusieurs se demandent comment est-ce possible de performer dans un sport, de combiner une vie sociale et d’en plus additionner un emploi à cette équation, Kim Clavel en est la réponse. En effet, cette dernière vient de décrocher un poste à l’hôpital de Joliette comme infirmière auxiliaire en maternité et s’entraîne deux fois par semaine avec Kevin Roux en conditionnement physique et six fois avec Danielle Bouchard, Carl Handy et Stéphane Larouche pour peaufiner ses techniques de boxe. Reconnue pour ses habiletés techniques et sa rapidité, Kim croit qu’il est important de varier ses entraînements et d’avoir du plaisir pour bien performer dans les moments décisifs. Lors du dernier Défi des Champions servant de qualification pour le Championnat Canadien, Kim Clavel a su s’amuser en disposant, dans un combat compétitif, de Marilyne Dallaire du Club de Boxe de Sherbrooke. «J’ai boxé contre elle à trois reprises et c’est toute une guerrière. Elle est toujours dans ta face et ne recule jamais. Ça donne toujours de très bons combats serrés avec elle et ça me prépare bien pour les étapes suivantes», dit-elle en parlant de sa féroce opposante.
 
«KK», qui est habituée de performer chez les 48 kg, a décidé de changer de catégorie de poids en se présentant au Défi des Champions dans la catégorie des 51 kg élite. En vue du Championnat Canadien 2017 qui se tiendra dans la ville de Québec, Clavel désire détrôner la championne Mandy Bujold. «On a décidé de monter de poids et de gagner un peu de masse musculaire pour ne pas être une petite 51 kg, parce que c’est une catégorie présente aux Jeux Olympiques. On vise les Jeux de 2020 à Tokyo», raconte la boxeuse de 26 ans. Pour y arriver, elle devra tout d’abord vaincre toutes les boxeuses de sa catégorie dont Bianka Paquin; championne canadienne en titre en plus de Mandy Bujold; membre de l’équipe nationale. Ce sont de lourdes tâches qui l’attendent mais cette représentante du Québec se dit prête à les accomplir.
 
 
Défi des champions 2017
Victorieuse lors du Défi des Champions à Montréal, Kim se dit heureuse de participer encore une fois au championnat canadien de boxe olympique avec certains de ses compatriotes qui étaient présents du 3 au 5 février dernier à Montréal. Elle souligne d’ailleurs les combats entre Jordan Mathieu contre Guiseppe Moffa, de Luis Santana contre Miguel Brassard, de Zachary Fleurant contre Abed El-Safadi, de Sarah Fournier contre Jennifer Neal et d’Odile Letellier contre Elena Revel. «C’était de beaux combats techniques et équilibrés. Il y avait de beaux mouvements de têtes et de bonnes attaques d’un côté comme de l’autre», dit-elle. Elle félicite aussi tous les membres de son club de boxe ; Boxe Montréal et promet de travailler très fort pour atteindre son rêve olympique en 2020.